Non classé

Youtube: des gens gagnent de la cryptomonnaie sur vos dos !

Tout le monde veut se faire de la monnaie de poche sur internet, surtout avec la vogue des bitcoins, mais rien ne se faire facilement, surtout que la concurrence est devenue rude. mais comment et par quel moyen ?

Google vient de reconnaître que certaines publicités affichées sur YouTube contenaient un code qui faisait appel aux processeurs des internautes pour générer de la cryptomonnaie, le tout à leur insu !

Ce type de pratique est baptisée du “cryptojacking“. Le principe est simple : détourner les ressources de l’ordinateur d’un internaute sans l’avertir, puis, grâce à un code sur la page visitée, utiliser le processeur de l’ordinateur pour fabriquer de la monnaie virtuelle.

Ainsi, si vous avez pu constater des ralentissements sur votre machine quand vous visitiez YouTube, vous faites peut être partie des internautes qui ont été touchés par le minage de cryptomonnaie. Depuis plusieurs mois, ce phénomène devient de plus en plus courant. Dernièrement, ce phénomène a pu être constaté sur des sites comme The Pirate Bay ou ShowTime. Ici, sur YouTube, des publicités en JavaScript minaient du Monero à l’aide de lignes de code fournies par Coinhive. Pour rappel, cette plateforme de minage a déjà été fortement critiquée pour les pratiques qu’elle encourage et permet.

Pour Troy Mursch, chercheur en sécurité, si YouTube a été visé c’est tout simplement parce que les internautes y restent assez longtemps. Logique : “plus les utilisateurs minent de la cryptomonnaie, plus l’argent rentre” comme l’explique l’expert à Ars Technica.

Comment s’en protéger ?

De son côté, Google a déclaré avoir été réactif. Un porte-parole de la plateforme affirme que le minage de cryptomonnaie par le biais de publicités est “une nouvelle forme de violation du règlement” et que la firme de Mountain View est attentive à ces pratiques. De plus, YouTube explique que les publicités en question ont été bloquées en moins de deux heures et que leurs créateurs malveillants ont été exclus du service.

Pour éviter d’être victime de cryptojacking, il est primordial de mettre à jour votre navigateur web. Sur Opera, depuis la version 50, un outil intégré aide les internautes en bloquant les scripts qui sollicitent le processeur pour générer de la monnaie virtuelle. Pour les autres navigateurs, la meilleure solution reste d’avoir recours à une extension comme NoCoin (dispo pour Firefox et Chrome).

Source

Voir plus

Article en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close