Économie Numérique

Capitalisation boursière : Microsoft détrône Apple

Microsoft est redevenu la première capitalisation boursière mondiale, dépassant de peu Apple. Une position que Microsoft retrouve depuis 2003. A la clôture de vendredi 30 novembre, il valait 851 milliards de dollars (752 milliards d’euros), soit 4 milliards de plus que son rival traditionnel.

Ce retour était impensable il y a quatre ans, lorsque Satya Nadella a succédé à l’historique Steve Ballmer à la tête d’une entreprise en perte de vitesse. Il concrétise sa stratégie, centrée autour du cloud computing, l’informatique dématérialisée.

Cette passation de pouvoir a également été rendue possible par les déboires boursiers d’Apple, qui était devenu en août la première société cotée à franchir la barre des 1.000 milliards de dollars de capitalisation. Mais depuis le 3 octobre, son action a chuté de 25%. Les investisseurs redoutent notamment un repli des ventes d’iPhone, qui représentent plus de la moitié de son chiffre d’affaires et de ses profits. Le titre de Microsoft a mieux résisté au net repli des marchés, ne cédant que 4% sur cette même période.

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close